Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des Yoles OK Septentrionales
  • : Réunir les amateurs de Yole OK de la région nord et permettre de communiquer facilement. Pas de concurence avec le site de l'Apryok (www.yoleok.org), mais au contraire en complément. Nous vous invitons à vous inscrire à la Newsletter ou placer un Flux RSS. Album photo des acteurs :sous la photo, le nom du barreur, sauf souhait d'anonymat ..
  • Contact

N'oubliez pas de ....

  • Vous inscrire à la news letter
  • Adhérer au flux RSS
  • Jeter régulièrement un oeil à la page "Divers ...."
  • Laisser des commentaires
/ / /

Merci à Dave Cooper pour cet article où on trouve plein d'idées interessantes :

                    L'organisation des bouts de commande sur une Yole OK

Selon un article de Dave Cooper sur http://www.okdinghy.co.uk
J'ai eu l'occasion de voir et d'utiliser différentes méthodes d'organisation des bouts de réglage, notamment les variantes en passant sous ou au dessus du pont. J'en suis arrivé à la conclusion que le passage des bouts sur le pont est préférable pour les raisons suivantes :  
- Coût : pas de souci pour passer la cloison étanche
- Facilité d'accès pour les réparations : en navigation les bouts restent toujours accessibles alors que dans le cas du passage sous le pont il est quasiment impossible d'accéder aux poulies et bouts sous le pont avec le mat en place. Le seul avantage du passage sous le pont réside dans le fait que la plage avant présente moins d'encombrement (c'est aussi pour cette raison que Titanic n'avait pas assez de gilets de sauvetage !).
Après avoir décidé de gréer les bouts de commandes sur le pont et non en dessous, vous devez décider de quels réglages vous voulez disposer et de la façon de les gréer.
J'ai toujours privilégié la qualité de l'accastillage avec des poulies à billes. Elles ont une meilleure résistance à l'usure et sont moins sujettes aux défaillances, c'est aussi un point à mettre en avant lors d'une éventuelle revente. Pour les lignes de réglage, il est essentiel d'utiliser des cordages à faible allongement comme du Spectra par exemple. Après avoir décidé de tout cela et s'être procuré le matériel, nous pouvons commencer .

Tout d'abord avant qu'aucun trou ne soit pratiqué sur le pont, vous devez determiner l'endroit où l'étambrai doit se situer sur la plage avant. Sur un bateau neuf, ce point n'est pas clair car vous ne connaissez pas à priori le comportement du bateau, aussi j'ai fait figurer ici un guide simple pour connaitre l'endroit où positionner le passage de mat (il faut noter que certains bateaux anciens ne pourront pas satisfaire à ces mesures car le mat ne sera pas assez en arriere, dans ce cas, rester au plus près possible des mesures indiquées ).

1< Positionnement de l'étambrai

 Mettre le mat dans son emplacement et mesurer depuis la face du mat (pas de la bague)au niveau du pont jusqu'au niveau de la partie avant de la coque mais sans inclure le repli de l'extremité de celle-ci.

image001.jpg

   

                        On doit trouver entre 685 mm et 730 mm.


 Ensuite nous allons mesurer la quête du mât.
Pour cela , attacher l'extremité d'un mètre ruban de 8m à la drisse de grand voile et envoyer le tout en haut du mât.

image003.jpgimage005.jpgimage007.jpg

Lire la valeur mesurée à l'endroit où le mètre atteint le pontage arriere.
Ne pas mettre le mat sous tension lors de la mesure et là aussi, ne pas tenir compte d'un éventuel repli de la coque.

Vous devez lire entre 6000mm et 6090mm.

Après s'être assuré que le mat est à la bonne place, nous pouvons commencer à organiser les réglages. Vous pourrez constater sur les photos que j'ai pratiqué une ouverture d'inspection en avant de l'emplacement de la cloison étanche. Cela permet d'accéder au réglages en pied de mât avec le mât en place. Cela permet aussi de régler la quête facilement en ayant accès au pied de mât.


2> Réglages de bordure

Tout d'abord, nous devons installer un palan 4:1 à l'intérieur de la bome.
Nous allons avoir besoin d'une poulie de renvoi sortant au milieu du dessous de la bome et d'une autre à l'extrémité qui sert à étarquer la voile (en général déjà installée).C'est aussi une bonne idée de repérer la mesure et percer le trou pour l'axe du pivot de halebas dès ce moment si ce n'est pas déjà fait (en le faisant plus tard on risque de percer sur un des bouts à l'intérieur). Nous avons besoin d'un pontet au dessous de la bome côté mat sur lequel nous attacherons une poulie double pour le halebas et deux poulies simples liées de chaque côté avec un petit morceau de Spectra 3,5mm.

     

image009.gifSchéma 1

 Nota : La distance de l'axe du pivot de levier de halebas est toujours mesuré depuis l'axe de la bome et peut varier suivant le modèle de levier.Cet exemple est basé sur un levier alu Needlspar.

image011

Cette photo montre les deux poulies simples attachées sous la bome. Vous remarquerez aussi la poulie double attachée au pontet qui sera utilisée pour le réglage de halebas.

Maintenant nous pouvons installer les palans à l'intérieur de la bome.Le mieux est de les mettre en ordre à l'extérieur puis les mettre à l'intérieur de la gauche vers la droite à l'aide d'une baguette.

Ci-dessous, une vue de l'intérieur de la bome équipée.

image013.gifSchéma 2

Tous les bouts ( en rouge, vert et bleu sur le schéma) sont réalisés en Spectra 3,5mm. L'élastique (en noir) aide à libérer les poulies et permettre à la voile de coulisser dans la bordure.

Maintenant nous pouvons commencer à réaliser les perçages sur le pont, nous devons fixer deux pontets parallèles juste devant le mât.La bome devra pouvoir tourner d'un peu plus de 90° par rapport à la coque. Ne pas oublier de passer les poulies avant de fixer les pontet au pont !

image017.jpg

image015

              

Une fois les pontets et les poulies fixés nous devons placer les coinceurs au niveau du cockpit.
Les coinceurs pour le réglage de bordure seront placés le plus à l'intérieur du groupe de trois de chaque côté du bateau.
Pour les positionner, je suggère de ne percer qu'un seul trou de fixation.Le coinceur doit se situer a peu près à 300mm du milieu et approx 100mm du cockpit. Aligner le coinceur a 90°du bout (ndt : il s'agit de coinceurs à machoires ) de réglage dans sa position de fonctionnement.
Vous noterez sur la photo ci-dessous le croisement des bouts de réglage juste devant le mat. Ceci améliore l'éfficacité quand la bome est complétement ouverte en réduisant les frictions.

Les bouts étant en place, percer le deuxieme trou de fixation.

      image019.jpg     Le type de vis pour fixer l'accastillage sur le pont est adapté au matériau utilisé pour la construction.
Généralement on utilise des vis autotaraudantes bloquées dans un bloc de 10mm d'épaisseur en Nylon.

Maintenant que nous avons réalisé le réglage de bordure, passons au cunningham.

3 Cunningham

 Les poulies pour ce réglage sont disposées en face des poulies de réglage de bordure au niveau de l'étambrai.     image021

La ligne rouge est le cunningham. Là encore les bouts sont croisés devant le mat comme le réglage de bordure. La fixation des poulies doit être solide car elles supporteront une charge plus importante que les autres réglages. Le bout passe simplement au travers de la poulie ou de l'oeillet d'amure de la voile..

Maintenant nous pouvons fixer les coinceurs au niveau du cockpit comme nous l'avons fait pour le réglage de bordure, je recommande de placer les coinceurs à environ 100mm de ceux de réglage de bordure.


image023 image025

Avec ces réglages en place, nous pouvons maintenant installer réglage de creux de grand voile. 

4 > Réglage du creux

Je trouve que ce réglage est rarement utilisé en navigation, et si vous connaissez comment agit votre voile, vous utilisez surement qu'un morceau de bout pour la fixer au point d'amure.
Néanmoins il est interessant de pouvoir régler ce point , il faut fixer un coinceur près du centre du bateau.
Ensuite nous devons fixer une micro poulie de chaque côté du mat, juste au dessus de la ferrure recevant
la bome.
Dans la plupart des cas elles sont juste attachées avec du Spectra 3,5 mm, ce qui évite de percer le mat.

image027.gif

 

Avec ces poulies en place sur le mat, nous allons fixer une micro poulie sur le pont juste devant les
poulies de cunningham, mais en position légérement plus intérieure (aprox 20mm) pour permettre au
controle de passer à l'intérieur des réglages de cunningham et bordure.

 Peu importe de quel côté on place la poulie.

image029.jpg

C'est aussi une bonne idée d'utiliser un pontet légèrement plus petit ce qui permettra au contrôle de
passer plus facilement sous les autres réglages.

Le bout de couleur verte visible sur la photo correspond au réglage ainsi installé .Au lieu de remettre une
poulie sur l'autre côté , un simple trou du diametre du bout suffit . Passer le bout et le stopper à l'aide d'un
noeud en huit à l'intérieur de la coque. Etancher le passage de la coque. Reste à fixer le coinceur
correspondant au niveau du cockpit, le bout circule simplement parallèlement au puits de dérive.

image031.jpg

   

Nota : ne pas fixer le coinceur tout à fait au milieu pour permettre de passer les bouts de contrôle de
la dérive.

5> Halebas

Il y a plusieurs types et variantes des systemes de halebas des Yoles OK, mais je pense que le plus
fiable et le plus efficace reste le halebas à levier. J'utilise pour ma part un levier aluminium de chez Needlespar,
mais ça reste facile de faire son propre levier en Alu ou en fibres carbone.

Avec le levier en place sur la bome (voir Schéma 1 ), nous allons attacher une poulie triple au levier.
Nous devons aussi utiliser une poulie double fixée au pontet sur la face inférieure de la bome
(voir Chap 2 réglage de bordure ). Le reglage de halebas apparait en jaune sur les photos.

image033.jpg


On peut voir également que l'on a besoin d'une boucle qui passe autour de la bague du mat et est fixée à

l'extrémité supérieure du levier (visible en gris sur la photo).
On utilise pour cela un cordage 6mm Spectra ou du cable 4mm . Le levier doit être dans la position
montrée sur la photo quand la bome est dans sa position la plus basse.(aprox 100mm du pont).


image035.gif

 Nous devons maintenant fixer deux micro poulies au pont avant, pour cela on va utiliser un cordage Spectra
4mm attaché à l'anneau de proue. Dans la mesure où ce point va subir une bonne partie de la tension du
halebas, vérifiez que l'anneau est solidement fixé à la coque. Nous devons aussi fixer deux pontets pour
éloigner les réglages du mat (on peut utiliser des pontets Holt Allen , ref HA4042, en nylon avec un insert inox).

image037.jpg

 Le cordage est noué sur l'anneau de proue. Les pontets seront placés à 180mm de la ligne centrale de la coque et 80mm en avant de l'axe du mat. A chaque extrémité du cordage, nous fixons une micro poulie à
billes,elles doivent être situées à environ 130mm des pontêts. Les coinceurs seront fixés au niveau du
cockpit à
une distance de environ 100mm de ceux destinés au cunningham. Il n'est pas nécessaire de
croiser les bouts .
 image039.jpg


Maintenant que nous avons tous les réglages en place, nous allons nous occuper de la dérive.


6> Dérive

J'ai simplement utilisé deux gros pontêts au niveau du cockpit de chaque côté du puits de dérive et une
poulie attachée sur le pont juste en face de l'endroit où l'extrémité de la dérive se place en position haute.
Tout ce dont on a besoin c'est d'une boucle réalisée en cordage de 5mm terminée sur la corne de la dérive.
Vous pouvez aussi avoir besoin d'un système qui maintiendra la dérive dans la position désirée.
Les vibrations dans la dérive ralentissent le bateau et le déstabilise en vent arrière.Ce système
supprimera ces inconvénients :
fixer un petit morceau de tuyau en caoutchouc de 20mm de diamètre sur la tranche de la dérive
(juste en dessous du niveau du pont avec la dérive en position haute) avec deux vis et une petite
plaque en inox. Plus vous serrez
les vis ,plus elles compressent le tube. A vous de trouver le bon serrage pour créer suffisamment
de friction sans gêner le mouvement de la dérive.

 image041.gif       

Une alternative est de mettre une boucle en elastique au niveau du pont . Il suffit de remplacer la poulie simple positionnée en face de la corne de la dérive par une de fixer une poulie simple en face des deux pontêts,
ensuite on utilise un elastique de 6mm sous tension et attaché à la corne de la dérive.

 image043.jpg  

Avec tous ces réglages et contrôle en place, il est temps maintenant d'aller naviguer , à bientôt sur la ligne de départ !
Partager cette page
Repost0